AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All stars? [Pv. Anabelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tanigawa Suô

avatar

Nationalité : Japonais Orientation sexuelle : Préférence pour les filles, mais tout ce qui est à son goût fait l'affaire.
Messages : 58
Date d'inscription : 17/10/2009

MessageSujet: All stars? [Pv. Anabelle]   Mer 21 Oct - 2:52

    Salle de repos, salle de repos… Je t’en donnerai moi, de la salle de repos. Ce coin était toujours rempli de petits clans qui discutaient librement alors qu’ils étaient censés ne pas faire de bruit pour laisser les autres se… reposer, tiens. C’était particulièrement agaçant quand un groupe de filles raconte les derniers potins sur tel ou tel alors que vous essayez juste de FERMER LES YEUX DEUX SECONDES.

    D’ailleurs, aujourd’hui était un parfait exemple de ce à quoi cette merveilleuse pièce serait de nos jours, c’est-à-dire de cafétéria VIP. Je dis VIP, parce que seuls les gens avec une certaine autorité pouvaient y entrer et rester à peu près tranquilles sans se faire embêter. Bref. Le prof de la classe 3A n’étant pas là cet après-midi, Suô en avait profité pour squatter un peu la salle grâce au fait qu’elle était encore vide. La solitude… le calme… deux choses qui lui permettaient d’être de bonne humeur sur cette terre. Super. Personne pour l’embêter durant au moins une heure, si tout se passait bien. Mais que faire, pendant approximativement 60 minutes? Eh bien tout simplement se mettre de la musique dans les oreilles et s’affaler sur l’un des sièges comme un gros matou paresseux. Ouh qu’il était content le brun, et ça se voyait sur son visage détendu qu’il avait tourné contre un mur, couché sur le ventre, les bras pendants. Il était très rare que monsieur parvienne à se sentir aussi bien au point de se laisser aller comme ça, mais ces temps-ci, il avait tapé trop de monde, ça le fatiguait, il lui fallait du repos, point.

    Maintenant, nous allons mettre en pratique la théorie expliquée en début de post, c’est-à-dire l’arrivée d’un groupe de filles fashion venues se faire les ongles en toute discrétion. Durant 10 minutes, elles ne remarquèrent pas l’étudiant au fond de la salle, bien que ce dernier se soit rassit correctement en entendant quelqu’un entrer. Patient comme il était, Suô avait ignoré les sons qui irritaient ses oreilles, mais vint un moment où des rires sonores parvinrent à ses oreilles et lui donnèrent simplement des envies de meurtre. Il allait les tuer… C’était pas humain d’avoir un rire aussi perçant, quoi… O_O
    Après un lourd soupir, le garçon s’était donc levé discrètement, avait retroussé ses manches, s’était approché des demoiselles trop occupée pour le remarquer, et puis… Une des chaises vides à côté de la meneuse du groupe éjecta subitement à l’autre bout de la pièce. Il n’en fallut pas plus, si ce n’est un regard oppressant, pour que le silence revienne d’un seul coup. Suite à des excuses dites à profusion, les petites gamines de première se dépêchèrent de sortir de la salle comme si elles fuyaient un lion qu’on venait de laisser sortir de sa cage. Fin de l’histoire. Et vous savez quoi ? è_é PERSONNE ne rentrerait ici maintenant, parce que le mot avait passé, « Suô Tanigawa était dans cette pièce, alors mieux valait éviter d’y entrer parce qu’il allait vous casser quelque chose »… Non mais, n’importe quoi quand même. C’était l’imagination des filles qui les faisaient dire des trucs pareils aux autres. Bon d’accord, une chaise avait volé, mais c’était tout. Et puis, on n’embête pas quelqu’un qui se repose, c’est irrespectueux, surtout envers ses aînés. Bien. Maintenant, vous savez comment avoir la pièce VIP rien que pour vous mes amis, il suffit d’être agressif et de donner l’impression qu’on est prêt à faire mal. <3
    À présent qu’il était de nouveau seul, le nippon redressa l’objet qu’il avait déplacé, puis il retourna se coucher là où il se trouvait avant. Personne ne viendrait, il était tranquille... ces filles feraient de la pub par elles-mêmes en dramatisant la scène, comme quoi il avait certainement faillit les blesser parce que c’est une brute. Bonheur.

    Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle Tillman
Smocking Rebel
avatar

Baito : Chanteuse/musicienne dans un bar.

Nationalité : Franco Anglaise Orientation sexuelle : Bi, voire homo.
Messages : 133
Date d'inscription : 17/10/2009

MessageSujet: Re: All stars? [Pv. Anabelle]   Jeu 22 Oct - 1:11

Philosophie. Quoi de plus ennuyant comme cours pour une fille de son acabit? Les deux heures semblaient se montrées interminables, une vraie torture pour l'esprit de la Tillman qui détestait avoir à réfléchir sur des questions du genre "l'homme désire t-il uniquement ce dont il a besoin?". On s'en fou, non? Je veux dire, ce n'est pas comme si ça allait lui servir dans sa vie futur, sauf si évidement, elle voulait faire des études philosophiques par la suite, mais dieu merci, ce n'était pas le cas. A moitié affallée sur sa table, au second rang de la salle de classe, juste à côté de la fenêtre elle poussa un profond soupir et jeta un coup d'oeil dehors, enviant les étudiants qui se promenaient dans le parc. Quelle poisse, pourquoi n'avait-elle pas suivit son instint, et sécher les cours, comme elle le faisait d'ordinaire dès qu'elle n'aimait pas une matière? Seul dieu le savait, mais elle était de bonne humeur aujourd'hui, et elle avait fait un effort. Qu'elle regrettait à présent. Les prunelles vertes de la rousse se portèrent sur leur enseignante, une jeune nipponne sexy en diable, si vous vouliez son avis, un regard pervers, elle la dévisagea de haut en bas, la prof était jeune, belle, attirante, elle aurait donné cher pour l'avoir dans son lit l'espace d'une nuit. C'était peut être ça, au final, qui l'avait motivé à venir à son cours. Annabelle était déjà sortie avec une de ses profs de littérature, lorsqu'elle vivait encore en Amérique. Quand la directrice l'avait apprit, les deux avaient été renvoyés. Dommage. Bref, on s'en fou.

Tapotant son crayon à papier contre la table, la sonnerie retentit enfin. Un dernier regard salace en direction de la jeune femme, puis la rousse se leva d'un bond, rangea à toute allure ses affaires, mit son sac à son épaule, et sortit rapidement de la salle de classe, bousculant ceux qui se trouvaient sur son passage sans s'excuser le moins du monde. Elle entendit une voix lui lancer:


"Hey, fais attention!"

La seule réponse que cette personne eut le droit, fut un merveilleux doigt d'honneur. Elle fut interpellée par sa prof' à cause de son geste, mais elle l'ignora et pénétra dans les couloirs, commençant son périple pour aller elle ne savait pas où encore, mais certainement pas en cours! En chemin, elle croisa un groupe de fille qui semblaien dire à tout le monde de ne surtout pas aller dans la salle de repos, qu'un malade mental psychopathe les avait agréssée, et avait même failli les violer. Tiens donc, rien que ça? Pour une victime, tu parles beaucoup si tu veux mon avis. La française arrêta le petit groupe et leur demanda si elle savait de qui il s'agissait. Elles regardèrent Annabelle avec méfiance, sachant très bien de quoi elle était capable, et surtout, pour qui elle travaillait. Tout le monde connaissait sa réputation ici, les élèves, comme le corps enseignant? Leur leader hocha la tête, et prononça le nom de "Tanigawa Suô". Un sourire sarcastique se déssina sur les lèvres de la rebelle, qui les remercia brievement, avant de se mettre en route vers la dite salle de repos.

Arrivée là bas, elle ouvrit discretement la porte et la referma sans faire de bruit. Les filles n'avaient pas menti, effectivement, sa brute préférée se tenait là, au fond de la salle, couché. Son sourire s'aggrandit, tandis qu'elle s'approchait doucement de lui, veillant à ne pas faire le moindre son qui aurait pu lui faire détecter sa présence. Les relations que ces deux là entretenaient étaient...disons, assez particulières. C'était l'exemple parfait du "je t'aime, moi non plus." Ils passaient leur temps à se provoquer l'un et l'autre, et souvent, suite à ça, sans explication logique, finissaient par coucher ensemble. S'il y avait une chose que la Tillman adorait faire avec lui, c'était bien ça. Elle le trouvait doué dans le domaine, et c'était assez pratique, ils n'avaient aucun engagement l'un envers l'autre, n'étant pas en couple. Quand l'un en avait envie, il lui suffisait de venir, de l'allumer un peu jusqu'à ce que l'autre craque, et c'était dans la poche. Arrivée à hauteur du garçon, la jeune fille retira doucement ses bottes, et se fit glisser sur le jeune homme, à califourchon par dessus lui, elle lui vola un bref baiser, et passa ses mains sous son t-sheert, arborant un magnifique sourire provocateur.


"Tu m'en devais un il me semble. Je ne t'ai pas réveillé hein?"

_________________


"But if your heart is cold, my sheets are warm..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
All stars? [Pv. Anabelle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dallas' Stars
» Dalas Stars signature
» Dalas Stars Aligment
» Dallas Stars
» We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nishigawa Gakuen :: ニシガワ 2 - Nishigawa 2 :: 

Salle de repos

-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit