AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Help me! [Aya]

Aller en bas 
AuteurMessage
Annabelle Tillman
Smocking Rebel
avatar

Baito : Chanteuse/musicienne dans un bar.

Nationalité : Franco Anglaise Orientation sexuelle : Bi, voire homo.
Messages : 133
Date d'inscription : 17/10/2009

MessageSujet: Help me! [Aya]   Mer 4 Nov - 0:24

Mon dieu, l'ennui, un week end, qu'est-ce qu'il pouvait y avoir de pire? Il n'y avait absolument rien à faire chez elle, mais alors rien. La télévision ne l'interessait pas, elle n'avait pas envie de jouer de la musique non plus, pour une fois. Elle avait envie de changer d'horizons. D'ordinaire, le samedi, la Tillman devait jouer dans un bar assez populaire de la ville, où elle travailler. Seulement, il avait été fermé pour cause de rénovation, et elle devrait attendre. La rousse avait cru desespérée en apprenant la nouvelle, elle qui s'était habituée à être occupée grâce à ça le samedi, elle allait devoir trouver autre chose, et vite, sinon, c'était la déprime qui la guéttait. Annabelle fit plusieurs fois le tour de sa demeure, cherchant n'importe quoi qui puisse l'occuper ne serait-ce que cinq minutes. Elle finit par se décider à faire le ménage, mais, pour nettoyer quoi? Plus clean que chez elle, tu meurs. Après avoir poussé un profond soupir, elle finit par se décider de sortir d'ici, elle se sentait oppréssée, et enfermée, elle n'aimait pas ça. Tiens, il fait beau dehors, pourquoi pas un petit tour ? Ca serait toujours mieux que de rester ici, à se tourner les pouces.

"Bon go!"

Elle se saisit de ses clés de voiture, et partie chercher dans sa petite cachette de quoi pouvoir se rouler quelques joints. Hey, quitte à devoir sortir, autant en profiter pour s'amuser. Bref. Tout le necessaire en poche, elle sortit, ferma la maison, et grimpa dans son magnifique cabriolet, avant de se mettre en route vers la ville, quittant le campus. Elle ne tarda pas à y arriver, ne respectant absolument pas les limitations de vitesse, à vrai dire, elle avait même failli renverser une pauvre mamie qui avait trop lentement. Le pire, c'est que la rebelle l'avait insulté de tous les noms, alors que c'était elle qui était en tort. Que voulez vous, elle était comme ça.

Il ne faisait pas encore nuit, pourtant, là où la rouquine se trouvait, il faisait sombre, assez pour s'en affoler. Descendant de sa voiture après l'avoir garré, la jeune fille s'assura d'avoir bien vérouiller les portières de son automobile et se mit à marcher dans les rues de la ville. La rousse marchait au moins dix minutes à travers de longues rues, pour finalement en arriver à d'autre plus étroites, mal éclairées, voire, pas du tout. Bref, des rues lugubres, mal fréquentées, qui ne vous donnait absolument pas envie de vous y rendre, du moins, si vous étiez assez intelligents, et si vous étiez normalement constituer. Ce n'était pas le cas de la française, dommage. Dans son petit périple, elle s'alluma une cigarette, la dégustant taffe par taffe. Mais ça, ce n'était rien par rapport à ce qui l'attendait, et c'était la raison de son déplacement, elle n'en pouvait plus de se contenter de clope depuis une semaine. Le manque. Vous comprendrez assez vite. Elle ne rencontra personne sur le chemin, tout était vide et calme, bien qu'oppressant, car il n'y avait rien de rassurant dans cette partie de la ville, et c'était même risqué de s'y promener à une heure aussi tardive. Mais il en fallait un peu plus effrayer la rebelle, qui en avait vu bien d'autre!

Elle finit par arriver à une petite enseigne, un bar miteux, petit, peu confortable, et louche surtout. Annabelle poussa la porte et entra calmement, l'air serein. Ses prunelles vertes firent rapidement le tour de la salle, regardant les différents visages, qui la dévisageaient tous. Une femme, ici? C'est vrai que c'était assez rare, hormis la serveuse, il n'y en avait aucune autre. La Tillman repéra bien vite l'homme qui l'interessait, il se trouvait plus au fond de la pièce, isolé. Elle se dirigea rapidement vers lui, ignorant tous les autres, elle s'assit à ses côtés. Souriant à pleine dents au magnifique brun qui lui faisait face. L'échange se fit rapidement, une liasse de beaux billets, contre un petit sachet rempli de cocaine, et autres herbes. Ele ressortit rapidement du bar, remonta dans sa voiture et réfléchit. Elle avait finit par se décider à aller au parc, elle aimait s'y rendre pour réfléchir un peu, et profiter de la brise La rousse ne tarda pas à arriver à destination, et elle se mit à sourire lorsqu'elle put enfin avoir les pieds sur l'herbe. Elle fouilla dans ses poches, à la recherche de son paquet de clopes. Sortant son portable, elle passe un coup de fil à Aya.


"Hey Aya! Je m'emmerde toute seule, ça te dit une virée à deux? Je suis au parc du centre ville, viens me sauvée par pitié!"

_________________


"But if your heart is cold, my sheets are warm..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Hideko
Rock'n'Roll, Princess.
avatar

Baito : bad girl.

Nationalité : Japonaise Orientation sexuelle : Bisexuelle
Messages : 29
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Help me! [Aya]   Mer 4 Nov - 19:00

    Il devait être environ une heure tardive du matin. Les alentours de la maison d'Aya furent déjà très animées. Trafic, klaxons et bruits incessants des pots d'échappement des taxis, voitures, poids lourds qui passaient et repassaient sous la fenêtre du premier étage de la chambre de la jeune fille, faisaient rage. Bizarrement, la jeune Hideko, sous l'épaisse couette de son lit, dormait encore à poings fermés. Elle était sûrement fatiguée à cause de cette semaine d'école; pas fatiguée sur le fait d'assister aux cours mais plutôt de se lever à une heure trop matinale. Et c'était le week-end, il fallait bien qu'elle reprenne ses heures de sommeil et des forces pour la semaine prochaine. La brunette pourrait peut-être même dormir une journée ...
    Près du lit, il y avait une table de chevet où était entreposé une lampe encore allumée, des bracelets qui trainaient par-ci et par-là, un réveil et son portable qui venait de sonner. Aya ouvrit légèrement un œil et ne se bougeait pas plus que ça pour aller répondre à son appel. La sonnerie ne cessait pas. La brunette tendit son bras hors du lit et tapota désespérément sur la table de chevet jusqu'à ce qu'elle ait enfin le mobile en main. Elle ne prit même pas la peine de regarder l'écran, décrocha et d'une flemme incroyable, mit le mobile sur l'oreille.

    « ... Allô? »

    « Hey Aya! Je m'emmerde toute seule, ça te dit une virée à deux? Je suis au parc du centre ville, viens me sauver, par pitié! »

    Aya regarda tout autour d'elle et vit quelques rayons du soleil traverser les quelques volets mal fermés.

    « Heu ... Okay. J'arrive dès que je peux. »

    L'endormie raccrocha et déposa son mobile sur la table de chevet. Elle referma les yeux et enfin, les rouvrit immédiatement. Elle se leva d'un bond de son lit.

    « Le parc ?! Mais c'est vachement loin de chez moi, ça!! »

    A pied surtout. Dire qu'elle allait profiter de ce samedi pour faire la grasse matinée, enfin bon, un peu de marche le samedi matin ne fera point de mal à la jeune Hideko. Maintenant, direction la salle de bains. Puis le placard rempli de jean et de vêtements à tissu fin, Aya choisit les sapes qui lui passaient sous la main : un jean tout délavé et un T-shirt longues manches. Rien de plus simple que cela. Elle se dépêcha de se vêtir de tout ça. Puis, redirection de la salle de bains pour s'assurer qu'elle s'était bien brossé les cheveux. Puis, redirection la chambre pour éteindre sa lampe et elle se dirigea vers la porte d'entrée et au passage, elle prit une poignée de pièce et deux billets dans une boite en fer posée sur le comptoir car, au final, Aya avait décidé de prendre le taxi pour ne pas faire plus attendre son amie qui l'attendait au parc.

    Après quelques minutes de trajet, elle arriva enfin à sa destination : le parc. Cela fait un moment qu'elle n'avait plus squatter cet endroit. Il était toujours aussi grand, beau et agréable. Quoi de mieux pour un samedi matin? Aya s'approcha de l'entrée du parc pour pouvoir distinguer une brune, peut-être assise sur l'herbe fraîche mais qui était sûrement en train de fumer une clope.
    Des arbres gigantesques, de l'herbe à perte de vue, des amoureux qui flirtent, une famille qui s'amuse ... Bingo. Trouvée. Son amie s'était installée sous un grand arbre, idéal pour être à l'ombre sous un soleil pareil, mais pourquoi s'était-elle installée aussi confortablement alors qu'elle réclamait de l'aide par téléphone?
    La brunette alla la rejoindre en pressant un peu le pas. Histoire de ne pas rester plantée à l'entrée comme une demeurée ...

    La petite japonaise s'approcha d'Annabelle malgré l'odeur de cigarette. L'odeur était plus ou moins présente puisqu'une petite brise venait de temps en temps balayer cette odeur désagréable. La jeune Hideko s'assoit mollement sur l'herbe, fatiguée.

    « Alors? Qu'est-ce qui t'arrives ? » demanda-t-elle, inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Help me! [Aya]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nishigawa Gakuen :: 東京 - Tokyo :: 

La ville

 :: Parc
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com